Archive de l'auteur

Le cirque Royal

120x140image103femmes2.jpgJ’ai longuement hésité, la soeurette voulait que je vous fasse un billet sur ma réunion à la Fac, hier. Elle est bien gentille, mais d’abord dans quel « scénar » bien ficelé, l’intrigue est révélée dès le début, et là vous voudriez que l’on dévoile les actions que nous sommes entrain d’évaluer, d’inventer, non celà ferait trop plaisir au prince franco-hongrois, et puis patatras! Marie Ségolène, « ça » comme dirait un blogueur, qu’un de mes amis m’a fait découvrir, en même temps que vous d’ailleurs, nous livre ses dernières pensées : «  Les 35h, et le SMIC à 1500 € n’étaient pas des idées crédibles » le PS les lui aurait imposé, forcée à les inclure dans son pacte présidentiel.

Allons bon ! Pour autant si nous en croyons ceux qui étaient présents le 6 juin 2006, lors du fameux BN qui a duré 10 heures, l’ex-candidate est partie au bout de 6 heures, et durant tout ce laps de temps, a-t-elle essayé d’apporter des modifications, que nenni, pire personne n’a entendu le son de sa voix, aucun amendement, aucune objection.

Non décidemment trop c’est trop, et dire qu’elle a dans l’idée de prendre la tête du parti. Putain, Bordel, et maintenant qu’est-ce qu’on fait comme dirait Jack le Mulot, le pote à Lonkle.

C’est sur les enfants du bon dieu n’aiment pas qu’on les prenne pour des canards sauvages, y va y avoir de l’ambiance ces prochains jours…

Vous allez rire, devant l’amphi, de l’autre coté de la rue, on pouvait voir une chouette affiche montrant une scène de cirque, à savoir un numéro de dressage avec les éléphants. Devinez le nom du cirque. Bingo celui qui a dit « Royal » a gagné toute ma considération.

NB: Les membres de la Famille Sagvar, pour des motifs différents, vont s’absenter jusquà dimanche, peut-être un des 2 anciens raccourciront leur petite « rando » et vous ranconteront leurs périgrinations.

En attendant, « Excellente Fête de la Musique » d’autant que c’est son 25 ème anniversaire.

Quels matchs !

120x140image103femmes2.jpgDepuis samedi 9 juin 2007 je n’ai vu que des femmes et hommes formidables. Imaginez, dans le désordre, 2 jeunes femmes au fait de leur art, une s’empare de l’air du court et l’autre n’arrive pas à se sortir de la gangue qui étreint toute personne, insuffisamment préparée mentalement, 2 sets, 1 heure  et c’est plié, les lauriers pour l’une, les remords pour l’autre. Ah! La dure loi du sport.Le lendemain après-midi, toujours sur ce même court Suzanne Lenglen, 2 phénomènes qui règnent en maîtres, s’affrontent, et même résultat que la veille, Salvador Dali aurait dit « Fantasmagoriqqqqqqqqqque ».

Quelques heures plus tard une autre révélation, 22 ans, à peine, qui fait la pige au champion du monde Alonso, qui lui résiste, allant jusqu’à lui faire perdre son sang-froid lors de la tentative de dépassement, et un petit tour dans le « pré ».

Pour en terminer, samedi soir tous les fanas d’Ovalie, les enfants de Besagne, attendaient le « CHOC » de deux ex toulonnais, Ch.Domincci et Ph Mignoni. Et à la fin, Philippe qui pleure et Christophe qui rit. Cependant il s’en est fallu peu pour que l’inverse se réalise.

Comme quoi il faut toujours attendre la fin du match pour désigner le vainqueur !

Mais, me direz-vous, alors que le Pays était sans dessus dessous, un tsunami bleu le menaçait, il le menace toujours, pourquoi ces références sportives.

Eh ! Bien figurez-vous que mon département, un de PACA, a désigné dès hier, 10 pour cent des élus au premier tour ; sur 7 circonscriptions 6 ont élus, dès le premier tour, les représentants de NS. Le 7 ème, Président de DA83, ne doit sa présence au second tour qu’à la présence de candidats, fréres ennemis, à forte personnalité, mais l’écart entre lui et le premier – près de 31 points- ne laisse présager rien de bon.

Oui dans ce Département il y a bien eu un tsunami, reste à savoir si les vertus de l’erreur seront tirées et bien comprises

Joann10Caganis

IMPOSE TOI DANS LE DEBAT

120x140image103femmes.jpg« Imposes-toi dans le débat » ki 10zé, les Nathalie, les Sophie, les Bruno, les Julien ou autre Thomas, les référants du 2-8-2. Beau Slogan 68tard, nos grands–parents mal vieillis, enfin …certains bicozze ceusses ki ont bien vieilli, eux ça m’étonnerait kils soient d’accord avec la logique que je m’en vais vous décrire.

Donc dés le départ tout le monde a vu fleurir des t-shirts ( des tricots de peau dirait la Louise ) à l’effigie d’une «Ségosphere», les bracelets en caoutchouc d’un violet cardinal, avec des cérémonials d’adoration à Bernadette Soubirous, isse pourrait même qu’il y ait eu des scènes de transes cathartiques, plus rien ne m’étonne j’vous dis, et ce fameux slogan, « Imposes-toi dans le débat », sous-entendu <>

En effet, dire à quelqu’un, surtout s’il est jeune, « Ne pense pas, obéis », c’est vraiment pas malin, très contre productif, en plus ça a le don d’énerver un max. En revanche, lui dire « Pense librement, mais obéis », ou lui jeter un «Imposes-toi dans le débat» c’est classe, sympa la vieille…ou le vieux, en voilà un qui est proche de nous, les jeunes.

Gilbert Keith Chesterton, lui avait, avant la lettre, avait bien vu le potentiel antidémocratique du principe de liberté de pensée ; dans Orthodoxie, on peut lire ce simple paragraphe boomerang : « Nous pouvons dire que la libre pensée est la meilleure de toutes les sauvegardes contre la liberté. Emanciper dans un style moderne l’esprit d’un esclave est la meilleure façon d’empêcher l’émancipation de l’esclave. Apprenez-lui à s’interroger sur son désir d’être libre et il ne se libérera pas  » Nos publicitaires, qui se veulent les nouveaux faiseurs de rêves, ont très vite compris toute la substantifique moelle qu’ils pouvaient en tirer. Ils l’ont inculqué à la candidate, ET CE N’ETAIT PAS SI NOUVEAU QUE CELA, regardez simplement cette émission de télé, la fameuse « Heure de Vérité », ou plutôt une parmi d’autres en date de l’année 1992 – non il n’y a pas d’erreur, oui 15 ans déjà!

Au-delà des visages, jeunes, de certaines personnalités dont on fait apparaître les noms, pour bien montrer l’intérêt qu’il porte à la l’interviewée, Jean Gandois, alors P.D.G de Pechiney, qui allait devenir Président du CNPF (ancêtre du MEDEF) ou Pascal Lamy, devenu Président de l’OMC, vous entendrez, au travers d’une question anodine « Qui va choisir le candidat à la présidentielle, de 1995 (NDR) », une réponse très tarabiscotée, car elle venait juste de dire «de toute façon, c’est l’opinion publique qui va choisir le candidat», et sa posture démontre, si l’en était besoin, la prise de conscience de la bourde. Vraiment cette vidéo est pleine d’enseignements, elle est révélatrice que la modernité des débats récents ont quelques relents de vieux grimoires laissés sur les rayons de la bibliothèque de grand-mère, dont les enluminures sont quelque peu ternies par l’amoncellement de poussière.

On perçoit déjà la recherche de nouvelles alliances, avec un net refus vers des personnalités qui n’ont pas assez d’assise, ou de programme, le refus d’enfermer le Parti Socialiste dans le seul objectif des échéances électorales. Tiens, tiens, vous avez bien lu, il n’est pas bon de se laisser enfermer dans les échéances électorales.

Alors les Ségo girls & boys, ne vous laissez pas mystifier comme ceux que je connais qui sont devenus un peu boulimique, avec l’aide des appareils fédéraux autocrates, comme dans le 13 ou le 83, d’ailleurs certains commencent peut être à ouvrir les yeux, ils pensaient qu’ils auraient les possibilités de montrer leurs talents aux prochaines échéances, non pas les législatives c’est déjà fait, mais les municipales ou les cantonales ; mais voilà les vieux ont toujours de l’appétit. Zut, alors !

Au fait, sur les législatives on en est où dans la région PACA, les dagues ont-elles été fourbies. Dans une circo, c’est sûr, on l’a gentiment offerte à un partenaire, peut être pour mieux ré-injecté la candidate battue aux primaires.

Même que ça m’étonnerait pas que le premier Fédéral du coin, grand stratège, devant l’Eternel, se soit dit, comme il, le candidat partenaire, va être très occupé par la présidence de sa Fac, qu’il va devoir choisir entre son mandat de régional et celui de député, il aura le bon goût de laisser ce dernier à sa suppléante, qui n’a jamais réussi à passer le cap du premier tour.

Pas très bien pensé, surtout avec l’unique stratégie développée, à savoir : « Ségo élue il y a une vague rose et on rafle la cagnotte devant le « Quincaillier» !

JoannSagvar10caganis

http://www.dailymotion.com/video/5XY1AsnUKheiwex6B

Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Algérie-Politique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sarkophage
| Stop à Didier Migaud
| LE PROGRES SOLIDAIRE